Dans un monde où l’écomobilité est en pleine expansion, la trottinette électrique fait partie des moyens de transport privilégiés pour se déplacer rapidement et écologiquement. Cependant, son utilisation nécessite une bonne connaissance des législations en vigueur, ainsi que des équipements indispensables pour assurer sa sécurité et celle des autres usagers.

Contents

Législation des trottinettes électriques : évolution et réglementation actuelle

Auparavant assimilée à un jouet, la trottinette électrique a gagné ses lettres de noblesse en intégrant la catégorie des engins de déplacement personnel motorisé (EDPM) en France, depuis le 25 octobre 2019. Cette reconnaissance juridique a donné lieu à l’élaboration d’une réglementation spécifique encadrant leur utilisation.

Les dispositions relatives au conducteur et à l’engin

  • Âge minimum : Il faut avoir au moins 12 ans pour conduire une trottinette électrique.
  • Vitesse maximale : La vitesse doit être limitée à 25 km/h sur les voies ouvertes à la circulation publique.
  • Équipements obligatoires : La trottinette doit être équipée de feux avant et arrière, de dispositifs réfléchissants, d’un avertisseur sonore et d’un système de freinage efficace.

Les règles de circulation pour les trottinettes électriques

Tout comme les vélos, les conducteurs de trottinettes électriques doivent respecter :

  • Le code de la route et notamment l’obligation de circuler sur les pistes cyclables lorsqu’il y en a ou, à défaut, sur les voies vertes ou les aires piétonnes (en adaptant sa vitesse).
  • L’interdiction de rouler sur les trottoirs, sous peine d’une amende de 135 euros, sauf si la municipalité autorise expressément l’utilisation de trottinettes électriques sur les trottoirs en ayant signalisé cette dérogation.
  • Le port du casque, qui est fortement recommandé pour les adultes et obligatoire pour les mineurs de moins de 18 ans.

S’équiper avec des accessoires de sécurité adaptés pour la trottinette électrique

Au-delà des équipements obligatoires exigés par la loi pour les engins de déplacement personnel motorisé, le choix d’équipements de sécurité supplémentaires peut participer grandement à la protection et au confort des conducteurs de trottinettes électriques. Voici quelques éléments indispensables :

Le casque : une protection essentielle contre les chocs

Compte tenu des risques de collisions et de chutes inhérents à ce type de transport, le port d’un casque homologué, bien ajusté et confortable est vivement recommandé, quel que soit l’âge de l’utilisateur. Il existe différents modèles adaptés aux besoins des conducteurs : casques intégraux, jet ou demi-coque.

Les gants et protections pour les membres

Pour éviter les blessures en cas de chute, il est conseillé de porter des gants renforcés ainsi que des coudières et genouillères qui complètent efficacement la protection du corps.

Les vêtements réfléchissants pour une meilleure visibilité sur la route

La nuit, il est impératif d’être visible par tous les usagers de la route afin de limiter les risques d’accident. Pour ce faire, choisissez des vêtements comportant des bandes réfléchissantes et claires pour être vu à bonne distance. Le port d’un gilet jaune est également fortement recommandé pour augmenter sa visibilité.

L’assurance pour une trottinette électrique

Bien que cela ne soit pas obligatoire pour la majorité des engins de déplacement personnel, souscrire une assurance peut être un atout essentiel en cas d’accident, notamment pour couvrir les dommages causés aux tiers.

L’assurance responsabilité civile : une couverture minimale nécessaire

Souscrire une assurance responsabilité civile permet de se protéger contre les conséquences financières d’un accident impliquant des dommages matériels ou corporels causés à autrui. La plupart des assureurs proposent des formules d’assurance pour véhicules électriques incluant la responsabilité civile.

Les garanties complémentaires : une couverture plus étendue

Pour une protection optimale, il est possible d’inclure des garanties additionnelles à son contrat d’assurance. Parmi elles, on retrouve :

  • La garantie dommages tous accidents qui prend en charge les réparations de votre trottinette électrique en cas d’accident responsable ou non.
  • La garantie vol ou incendie qui indemnise la perte ou la détérioration de l’appareil suite à un vol ou un incendie.
  • La garantie assistance dépannage qui offre une aide en cas de panne ou d’accident immobilisant la trottinette électrique.

En somme, le respect de la réglementation et le choix judicieux des équipements de sécurité sont indispensables pour profiter pleinement des avantages de la trottinette électrique tout en minimisant les risques encourus sur la route. Il est également recommandé de se renseigner auprès de sa compagnie d’assurance pour souscrire une assurance adaptée à ses besoins et à son engin de déplacement personnel motorisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *